Envie de créer vos propres musique ?
Voici les bases pour apprendre à composer une mélodie.

I)les pré-requis.

a) Octaves, intervalles.

piano_ocatve

Ci-dessus nous voyons l’image d’une octave ( les 12 touches d’un piano qui se répète en boucle ). Quand nous avançons d’une touche vers la suivante ( exemple de FA vers FA# ). Alors on avance d’une intervalle qui est égal a 1/2 ton . Donc quand nous avançons de 2 touches ( exemple de SOL vers LA ) alors nous avançons de 1ton.

b)Altérations, dièses, bémols, tons et demi-tons.

Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si. Il y a 7 notes, mais pourtant une octave est composée de 12 touches ?
Oui car en fait une octave est composée de 12demi-tons. (sur un piano 7 touches blanches plus 5 noires  ). Pourquoi 12 demi-tons ? Je ne saurais vous l’expliquer, d’ailleurs si un lecteur a la réponse il pourra écrire un tutoriel chez nous car le site est multi-contributeur. Hé oui réussir avec entre aide et mise en relations 😉
En tous cas une choses est sure, les touches noires sont les altérations des touches blanches Do,Ré,Mi,Fa,Sol,La,Si. D’ailleurs on les appelle # (dièses) ou b (bémol).

Donc résumons. Si l’on passe du Do au Ré alors on avance de 2 intervalles (2 touches), soit 1 ton ou plus exactement 2 demis tons. C’est simple non ? 🙂

II) Les gammes Majeur et Mineurs.

a) Les gammes Majeur.

Une gamme est une suite de 7 notes ou moins. Elles sont définit selon 2 critères :
Son genre : C’est l’enchainement de ton ou demi ton qui définira son genre.  Il existe plus d’une dizaine de genres de gammes ( mineur, majeur, pentatoniques, diatonique … ).
Sa tonique : la première définira la tonalité de la gamme. ( la tonique de la gamme de Do majeurs est un Do)

la gamme de DO majeur qui est : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si

Note

Regardons de plus près cette fameuse gamme de DO Majeur, et remarquez que l’enchainement logique est

1 ton – 1ton – 1/2ton – 1 ton – 1ton – 1 ton

Gamme_Majeur

C’est ainsi pour toutes les gammes majeurs son construite. Donc pour la gamme de Ré Majeur vous partez de sa tonique le Ré, Ensuite vous suivez l’enchainement de tons pour la gamme majeur vus précédemment et cela donne : Ré, Mi, Fa#, Sol, La, Si, Do.

b) Les gammes Mineurs.

Pour les gammes mineur c’est le même principe avec tout de même une différence car son genre ne suit plus le même enchainement de tons. Voici la suite logique de l’enchainement de tons des gammes mineurs.

1 tons – 1/2 tons – 1 tons – 1 tons – 1/2 tons – 1 tons

Et voici la représentation d’une gamme de La mineur sur 2 octaves.

La, Si, Do, Ré, Mi, Fa, Sol (x2) ( partez du point vert )

La-mineurLa-mineur

Maintenant c’est à vous de tester les différentes gammes. Choisissez une note de départ ( que l’on nomme tonique ), son genre ( mineur ou majeur ). D’ailleurs sachez que les gammes mineurs sont en règle générale utilisées pour donner un ton triste, alors que les gammes majeurs sont utilisées pour donner un ton joyeux. Vous pouvez en savoir plus grâce au blog d’Alex de composer-sa-music.fr qui vous parlera des cadences et de leurs effets de ponctuations pour exprimer des  phrases musicales et de plein d’autre super articles.

c) Astuce

Pour réviser vos gammes au piano je vous conseille de placer votre pouce sur la première note ( la tonique ). Et avec votre voix faites « Boum » pour signalé au doigt qu’on avance de ( 1 ton ) et des « Tcha » pour ( 1/2 ton ) avancez selon le « rhytme » du type de gamme.

(Boum = 1 ton)  (Tcha = 1/2 ton)

Exemple d’une gamme mineur ( répeter en boucle ).
Boum – Tcha – Boum – Boum – Tcha – Boum

Exemple d’une gamme majeur ( répeter en boucle ).
Boum – Boum – Tcha – Boum – Boum – Tcha

III) accords, degrés d’accords et suite d’accords

a) Les accords majeurs et mineurs

Un accord qu’est ce que c’est ?
Pour faire simple un accord est la superposition de plusieurs notes jouées en même temps.

Des accords il en existe plus d’une centaine, mais quand on débute en théorie musicale on apprend les accords majeurs et les accords mineurs dans un premier temps. Ces accords sont composés de 3 notes :

  1. la fondamentale : C’est la note que l’on choisit, celle qui va nommer l’accord.
  2. la tierce : Elle détermine si l’accord est majeur ou mineur.
    Si 1,5 tons la sépare de sa fondamentale alors l’accord est mineur.
    Si 2 tons la sépare de sa fondamentale alors l’accord est majeur.
  3. la quinte : Elle est séparée de 3,5 tons par rapport à sa fondamentale.
    Attention l’on peut aussi changer la nature de l’accord en diminuant ou en augmentant sa quinte de 1/2ton. Mais je vous conseille de vous tourner vers la formation d’Alex : composer-sa-musique.fr et sa plume passionnantes pour découvrir les essences de la composition musicale.

 Pour mieux comprendre Voici un Do majeur
Fondamentale, Tierce, Quinte

Do_Majeur

Et maintenant voici un Do mineur
(
Attention tierce est placée en Ré#, que l’on peut aussi nommer Mi bémol je vous le dis car elle est peu visible.)

Fondamentale, Tierce, Quinte

DoMineur

Vous avez vu ? C’est simple il faut juste déplacer la tierce d’un demi ton en arrière pour passer d’un accord majeur vers un accord mineur. Maintenant nous allons commencer à mêler ces accords avec des gammes et comprendre petit à petit les techniques utilisées par les plus grands compositeurs comme vous l’explique cette vidéo sur les accords magiques.

b) La relation entre les accords et les gammes ( Les degrés d’accords) .

Imaginons que l’on choisit une gamme de Sol mineur. Le premier accord sera donc un …
Et oui un Sol mineur. Donc si on se souvient bien Boum = 1 ton et Tcha = 1/2 ton. Une gamme mineure donne : Boum – Tcha – Boum – Boum – Tcha – Boum. Du coup la seconde note de la gamme est :

La car boum = 1 ton et ensuite :
Sol + 1 ton = La

La# car Tcha = 1/2 ton et :
La + 1/2 ton = La#

et ainsi de suite…  => Sol, La, La#, Si#, Do, Do#, Re#.

Maintenant nous devons construire des accords avec les notes de la gamme.
La fondamentale de l’accord déterminera le degré de l’accord.
Vous voyez où je veux en venir ? En fait c’est simple. Dans notre gamme de Sol mineur => Sol, La, La#, Si#, Do, Do#, Re# <= L’accord de Sol est l’accord de premier degré ( I ). L’accord de La, le second degré ( II ) jusqu’à l’accord de Re# qui sera l’accord de ( VII ) degré.

 c) Les suites d’accords.

Une suite d’accord (ou une progression d’accord) c’est un enchainement de degrés d’accord. Il existe un nombre infini de suite d’accord, mais certaines progressions sont très utilisées et peuvent même définir un style de musique. Je pense notamment à la suite I/IV/V  très utilisée pour accompagner du blues.
Vous pourrez trouver pas mal de suites d’accord sur Wikipédia. Je vous conseille aussi de regarder les vidéos de Pv Nova sur youtube.

Bonus : Une Web App gratuite pour générer des suites d’accords.

En espérant vous avoir éclairci en matière de composition musicale. Les sujets abordés n’ont pas été creusé au maximum. Notament aux niveaux des suite d’accords. Si vous voulez en savoir plus je vous conseille de vous rediriger vers http://composer-sa-musique.fr/. Qui est à mon gout la meilleur formation en ligne pour apprendre à composer des mélodie.

A bientôt pour de nouveaux Tutos.

Une question, une remarque, un avis ?

Laissez nous un commentaire.

Contactez nous

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Aller à la barre d’outils